mercredi 17 septembre 2014

L'Invasion du Domicile




De la grotte de nos ancêtres les plus lointains aux habitations ultra modernes, modulaires et éco-conscientes de demain, nos domiciles reflètent une intention plus ou moins catégorique de maintenir un niveau de sécurité et de bien être optimal.

Quelle que soit sa forme, sa projection économique ou son agencement, le domicile est un sanctuaire physique, psychologique et spirituel.

Il y a trois ans je faisais cette video avec comme thème la défense de notre domicile, pour tenter, le plus simplement possible, d'explorer des solutions et des stratégies pour peut être éviter, dans le contexte stricte d'une invasion du domicile ou notre vie et la vie de nos proches est directement menacée, de devenir des victimes.






La décision d'envisager le pire et de se donner les moyens physiques et psychologiques de faire face a ce genre de situation dramatique est malheureusement le reflet de réalités qu'il nous faut conscientiser et accepter: 

- Les invasions du domicile sont réelles, violentes et brutales.
- Certains individus sont des prédateurs prêt a tout pour 10 Euros, quelques bijoux ou le numéro de notre carte bleue.
- Nos domiciles sont fragiles.
- Nos stratégies de défense personnelle au domicile sont souvent inadaptées a la violence et la brutalité d'une invasion par un groupe d'hommes décidé.
- Les forces de l'ordre ne peuvent, a elles seules, assurer notre sécurité et la sécurité de nos proches 24/24h. Une minute est parfois une éternité.



C'est donc toujours avec une grande tristesse de lire, dans les journaux, l'effroyable témoignage d'une réalité que nous ne pouvons ignorer.



Un père de famille, âgé d'une quarantaine d'années, est décédé après avoir été violemment agressé lors d'un cambriolage vers 1 heure dans la nuit de mardi à mercredi à son domicile à Aubignosc (Alpes de Haute-Provence).

Selon les premiers éléments de l'enquête, trois cambrioleurs ont fait irruption dans une maison de ce petit village, situé à une trentaine de kilomètres de Digne-les-Bains, où dormaient un couple et leur fils âgé de 15 ans.

La femme et le fils hospitalisés.

«Plusieurs individus se sont introduits de nuit dans une maison assez retirée du village d'Aubignosc a priori pour perpétrer un cambriolage durant lequel le propriétaire des lieux a trouvé la mort», a indiqué le procureur de la République de Digne-les-Bains, Stéphane Kellenberger.

La famille a été séquestrée, le père et la mère violemment frappés alors que les cambrioleurs étaient à la recherche de bijoux ou d'argent liquide. Les malfrats, qui ont mis la main sur un butin assez faible, ont ensuite pris la fuite. Inconscient à l'arrivée des secours, le père est décédé des suites de ses blessures. L'épouse, qui a donné l'alerte, et son fils, tous deux en état de choc, ont été hospitalisés.

Le parquet de Digne-les-Bains a confié l'enquête à la Section de Recherche de Marseille et à la Brigade de Recherche de Forcalquier. «D'importants moyens de gendarmerie» ont été déployés dans le secteur du cambriolage pour retrouver les trois suspects, avec notamment l'appui d'un hélicoptère, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

jeudi 11 septembre 2014

Le KFK




- KFK -
(Philippe Perotti / Tony Lopes)
Longueur de Lame - 6 pouces / 15 cm
Acier Carbone
Finition Phosphaté noir
Plaquettes en Micarta
150 EUR.


dimanche 7 septembre 2014

Stage Montana 2015 - Tony Lopes / volwest




- Dates du stage: 
Groupe Charlie - du Lundi 8 Juin au Samedi 13 Juin.
Groupe Delta - du Lundi 15 Juin au Samedi 20 Juin.

- Durée du stage: 
6 jours (du lundi au samedi)

- Nombre de stagiaires par groupe: 6

- Tarif par stagiaire: 1300EUR. N'inclue pas l'avion, l'hôtel et la nourriture. Par contre le transport, les munitions, les outils divers, les armes a feu et l'entrée au parc de Yellowstone seront pris en charge par les instructeurs.


- Intervenants -

Julien - WEMT-B / Brevet d'Alpiniste Militaire / Instructeur AERIE / Recherche et Secours.



Tony - Maitre Coutelier / Instructeur ACDS / Bouffeur de Jungle.



Volwest - Survivaliste.




Jour 1 - Lundi:

Matin - Module Sécurité Personnelle et Survie Urbaine.


Fondamentaux et principes larges de sécurité personnelle au quotidien.


Après midi - Module F.A.B. - Face a l'Arme Blanche.


Le module "FAB" (Face a l'Arme Blanche), développé et instruit par l'ACDS (Académie Citoyenne de Défense en Situation), inocule les stagiaires de principes de self défense simples et efficaces.

Les cours de self étant souvent dispensés en salles ou en milieu clos, nous avons décidé avec Tony de produire ce module dans les montagnes.

Ce module est destiné a toute personne, de tout gabarit et de tout âge.



Jour 2 - Mardi:

Matin et après midi - Découverte du Parc National de Yellowstone.


En Juin le Parc explose de vie: Ours, Bisons, Loups, Elans, Aigles, Antilopes…(Nous ne pouvons garantir de voir et d'approcher ces animaux).

En plus d'un paysage "machine a remonter le temps" et d'une faune spectaculaire et variée, cette journée de 12 heures passée en voiture se prête parfaitement a construire de l'intimité et de la cohésion au sein du groupe.



Jour 3 - Mercredi:

Matin et après midi - Atelier "Fabrication d'un couteau".


Produire du tangible, que ce soit au travers d'un jardin potager ou d'une caisse a outil…vient contrarier la tendance de nous voir sombrer dans l'abstrait, le virtuel, la projection et plus largement l'univers du cérébral-anxiogène.

Ce module permet aux stagiaires d'évoluer dans l'action physique et manuelle, et de produire un outil tangible avec des outils basiques, le tout encadré par un artisan coutelier professionnel reconnu pour la qualité de son travail.

Chaque stagiaire fabrique et repart avec son couteau.



Jour 4 - Jeudi:

Matin - Module R.A.I.D. - Résilience, Autonomie, Indépendance et Durabilité.


Si l'Indépendance est le nucleus vibratoire de ce stage, la Résilience, individuelle et familiale, l'Autonomie et la Durabilité sont des satellites capables de l'optimiser dans son intensité, sa profondeur et sa portée temporelle.

Beaucoup de discussions et d'échanges germent de ce module, notamment sur des questions de fonds comme l'avenir, la prise en charge de certaines personnes hautement dépendantes au sein de la famille, les notions de production, de clan, mais aussi et peut être surtout comment, le plus intelligemment possible, contrer "l'insécurité" ressentie dans nos vies, qu'elle soit physique, économique, écologique, sociale ou autre.

Après midi - Module C.A.P. - Combat a l'Arme de Poing (Glock 19).


Le module "CAP" se penche sur une facette de la défense personnelle de plus en plus "sorcellisée" par nos sociétés Occidentales: l'utilisation d'une arme de poing non pas pour faire du tir olympique ou sportif, mais dans le cadre d'une menace mortelle, immédiate et incontournable.

Ce module s'exerce a comprendre l'arme de poing comme un outil martial de protection rapprochée, en appuyant sur les fondamentaux tels que la sécurité, la prise en main, le chargement administratif, la zone de travail, le contrôle de la détente, le stress dynamique ou encore la continuité dans l'action.



Jour 5 - Vendredi:

A ce stade, la cohésion du groupe est a son maximum, et les deux derniers jours sont consacrés a un retour aux sources capable d'initier les stagiaires a la vie en nature telle qu'elle se présente a nous dans le Montana.

Ces deux jours permettent la conversation "feu de camp", souvent plus large, plus intime et plus dense, tant dans les enjeux personnels que les réflexions introspectives et silencieuses sur nos rôles et démarches respectives. Mais l'environnement naturel se prête aussi parfaitement a redéfinir l'univers du primaire et de l'essentiel, au travers de thèmes comme la thermorégulation, la médecine en milieu naturel, l'utilisation d'outils basiques ou encore la fabrication d'un abri.


Matin - Module Médecine en milieu naturel.


Ce module d'introduction a la médecine expéditive est instruit par un ancien Chasseur Alpin vivant dans le Montana qui connais particulièrement bien les enjeux médicaux liés au milieu naturel. 
En plus d'être instructeur chez AERIE, l'une des plus prestigieuse école de médecine en milieu naturel aux Etats Unis spécialisée dans la formation des shérifs, des guides en tous genres et des pompiers comme les "Smoke Jumpers", il fait aussi partit de l'équipe locale de Recherche et Sauvetage (S.A.R.), et intervient régulièrement sur le terrain, le plus souvent a pied et a ski.

Après midi - module "vie en nature".


"Vivre dehors", et quel que soit notre environnement, comporte certains dénominateurs communs tels que la thermorégulation, l'utilisation des outils de base (couteau, hache, scie, corde…), l'hydratation ou encore la fabrication d'un feu.

Ce module explore le plus simplement possible ces thèmes fondationnels de la vie en nature.

Soir
- Bivouac et repas "Pionnier" préparé au feu de bois par les instructeurs.




Jour 6 - Samedi:

Matin
- Retour vers la civilisation.
:(

Soir
- Pot de départ et débriefing du stage.
:(


Si vous aimeriez participer a ce stage, ou si vous avez des questions, vous pouvez nous contacter a l'adresse suivante: 
stagemontana@yahoo.com



- Minimum Matériel Requis (2015) -

Module Perso

- IFAK - Kit medical personnel 
- Casque ou bouchons d'oreilles (module CAP)
- Lunettes de protection (module CAP)
- 2 bandes de boxe (module FAB)
- 1 Sac a Dos: 60 a 100L
- 1 Sac a Dos: 12 a 20L

Module Vêtements

- Chaussures confortables - Randonnée ou Trekking
- 2 Paires de chaussettes de Randonnée
- 1 Pantalon solide
- Sous-Vêtements Thermiques: Haut et Bas (Type Woolpower)
- 1 Pantalon Pluie
- 1 Polaire / Pull
- 1 Doudoune
- 1 Vest Pluie
- 1 Bonnet / Cagoule
- 1 Paire de Gants de Travail
- 1 Paire de Gants Chaud

Module Eau / Nourriture

- 2 Gourdes de 1L
- 1 Quart / Bol
- 1 Cuillère

Module Dormir Dehors

- 1 Poncho ou Tarp ou Bâche
- 1 Couverture Isolante (Type "Couverture de Survie")
- 1 Matelas Isolant (Mousse / Auto-gonflant)
- 1 Sac de Couchage: ‐10°C / -20°C
- Paracord: 20 mètres
- 6 Piquets de Tente

Module Outil

- 1 Lampe Frontale
- 1 Briquet BIC
- 1 Couteau Lame Fix (Type Mora)

Optionnel

- Batons de Marche
- Lampe torche
- Couteau Pliant
- Sandows
- Multitool

Note: La plupart du matériel peut s'acheter sur place.




mercredi 3 septembre 2014

La Motivation du Survivaliste



Les Survivalistes seraient-ils tous motivés par la peur et inconsciemment gouvernés par une dynamique de réaction instinctive démesurée, déraisonnable et donc forcement dysfonctionnelle ?

Ou est-il possible de consciemment exprimer, a l'échelle familiale et citoyenne, une intention d'indépendance, de prévoyance et de résilience qui ne soit pas fondée sur la peur, le rejet ou encore l'involution, mais sur la décision intelligente et raisonnée de créer autour de nous de la cohérence et de la stabilité ?

Qu'il soit question des médias de masse ou de la vibration collective, le bilan ambiant concernant le Survivalisme est plutôt catégorique: rien de bon ou de productif ne peut germer de nos intentions, de nos constructions…car pour beaucoup, le Survivalisme reste et restera l'expression individualiste d'un délire paranoïde cristallisé par une interprétation du monde extérieur fondamentalement torturée.


D'une certaine manière, la motivation est a la psychologie ce que la terre est a la plante: une complexité organique et influençable capable de faire germer, dans nos jardins les plus intimes, de magnifiques arbres fruitiers, de magnifiques fleures, de magnifiques légumes, de magnifiques plantes aromatiques…et parfois aussi de magnifiques mauvaises herbes !

Cette question de motivation me parait donc essentielle…et pour peut être tenter d'observer, d'analyser et de comprendre les forces déterminantes et constructrices a l'intérieur de notre propre terroir
prévoyant, j'ai posé la question suivante aux 8 000 abonnés de ma page Facebook: "Pourquoi êtes-vous dans une démarche de prévoyance, d'autonomie et de résilience…Quelle est votre motivation principale ?"

Voici quelques réponses…


- Dépendre le moins possible d'un système de plus en plus défaillant, protéger ma famille et mes amis, en apprendre tout simplement plus sur la nature, mon environnement et être responsable au final.

- L'indépendance vis à vis de l'Etat et la perte de confiance totale dans les institutions.

- Etre capable de me débrouiller le plus possible tout seul en cas de problème. Ne pas être totalement impuissant si les institutions étatiques plantent ou sont bradées à des sociétés privées pour éponger la dette qu'ils ont contracté en notre nom...

- Protéger ma famille, mes enfants. Assurer leur sécurité, leur santé, leur éducation. Préserver et respecter la nature, les animaux. 
J’aime maîtriser mon environnement et j’aime aider mon prochain en ayant la solution à son problème.

- 10 ans dans l'armée, a voyager là ou çà ne vas plus, m'ont convaincu de faire en sorte de ne pas être trop dépendant du système.

- Défiance assez poussée envers la machine étatique et son manque d'intérêt pour la santé du pays; envie de devenir un Homme et Citoyen responsable, être celui qui peut fournir de l'aide plutôt qu'en demander en cas de coups durs.

- Mon père faisait des réserves et avait dans un coin de sa maison tout ce qu'il fallait pour survivre et pour se défendre. Lorsque je suis venue lui rendre visite il y a quelques années il m'a dit "si un jour il y a un soucis, une guerre ou quoi, tu viens ici je vous défendrai tes enfants et toi et vous aurez tout ce qu'il faut pour survivre". Je me sentais rassurée. Mon père n'étant plus de ce monde, j'ai commencé à angoisser et même faire des cauchemars, donc j'ai repris le flambeau en fait.

- Parce que c'est naturel, un instinct basique, une mémoire transgénérationnelle...même mon chien planque des croquettes !

- Pour tendre à plus d indépendance, revenir à une alimentation, un mode de production et un mode de vie que mon grand père à connu petit, et surtout pour protéger ma famille en cas de " problème", et par désire de vivre bien quelque soit la situation...

- Un besoin de retour à l'essentiel, à ce qui est essentiel, loin des jeux du cirque ambiant.

- Pour retrouver des notions qu'on a perdu avec la vie facile. Nous sommes terriblement dépendant du tout prêt / tout fait au point que des gestes qui étaient simples pour nos parents et grands parents deviennent de réelles difficultés pour nous. La perte de confiance dans nos administrations, la crise, l'insécurité, l'avenir incertain, la mauvaise qualité de nos eaux, de l'infrastructure, les aliments plein de produits dégoutants plus ou moins toxiques. Voila ce qui m'a fait prendre conscience que si je ne fais rien pour moi personne ne le fera à ma place. Maintenant que je n'attends d'actions que de moi et non des gouvernants, je me sens forte. Je pense que beaucoup devrait réfléchir à leurs actions pour leur vie au lieu de critiquer les gouvernements parce que ceux-ci ne les entretiennent pas...

- Responsabilité, Sérénité, Liberté. En réalité, j'ai parfois l'impression que c'est une chose qui s'impose à vous plus qu'on ne la choisie lorsque l'on se pose réellement la question de sa place dans la société humaine, de son impact sur le monde, de ce qu'on a appris et de ce que l'on veut transmettre.

- Pour ma famille, qui le fera pour eux à par moi !

- Sans rentrer dans les détails sociaux et environnementaux. La sécurité (assurance de la survie) est la deuxième marche de la pyramide de Maslow. Je pense que avant de chercher l'appartenance, la reconnaissance et l'accomplissement, il est naturel d'assurer ses arrières. La surabondance des biens a fait oublié a beaucoup de gens la fragilité du système. Et comme tout système, il faut réfléchir à un mode de fonctionnement dégradé. Et mettre en place des solutions. Pour le moment, les autorités se foutent de ça. Et au lieu de former la population, chacun se démerde.

- Car j'ai toujours aimé être prévoyant, et comme je m'apprête à être papa pour la 1ère fois, je veux protéger ma famille, transmettre des valeurs telles que la simplicité, la solidarité, l'efficacité, et revenir à une maitrise locale de mon environnement.

- Parce que la merde arrive droit dans le ventilateur, que j'ai des mômes, une conscience, et un besoin viscéral de liberté !

- Dépendre le moins possible de cette vie de merde; actuellement à la retraite, je fais en sorte d'éviter le supermarché au maximum, de réduire le contact avec la banque, de m'organiser pour réduire mes factures, et d'essayer de retrouver une vie plus saine.

- Par lucidité sur l'avenir, pour la transmission des savoirs, pour protéger ma famille....je crois que ma motivation principale est de protéger ma famille à la base. 

- Ma motivation ? Etre capable de nourrir et protéger mes enfants, leur transmettre ce que j'apprends pour qu'ils essaient d'être autonomes à leur tour parce que l'avenir risque d'être encore plus compliqué pour eux. La crainte du chômage, de la maladie, ou tout simplement être capable de me débrouiller dans le quotidien sans avoir recours à un tiers systématiquement. Savoir que je peux arriver à m'en sortir seul est rassurant.

- Je sais pas qu'elle est ma motivation principale mais j'en ai plusieurs: pouvoir aider ma famille, se nourrir plus sainement, ne pas être un assisté du système, réapprendre de nos anciens, a penser par moi même, vivre plus simplement etc.

- Mes enfants!!!!


La caricature d'un Survivaliste systématiquement et uniquement gouverné par la peur, le fanatisme, le rejet technologique et l'ivresse apocalyptique, vestige d'une époque, de stratégies et de raisonnements largement révolues, ne peut représenter ni synthétiser a elle seule les motivations exprimées ici.




Sans tomber dans le piège d'un catastrophisme exalté, notre monde moderne, dans toute sa plénitude, sa complexité et sa dynamique de croissance absolue, renferme des dimensions et des réalités qu'il nous faut conscientiser, confronter, gérer et peut être dépasser.

Accidents industriels, inondations, canicules, tempêtes, pénuries, incendies, accidents de la route, conflits, guerres, émeutes, terrorisme, risques sanitaires, pillage et raréfaction des ressources, urbanisation massive, surconsommation, agriculture intensive, élevage intensif, OGM, dette, cruauté, pollution, famine, oppression, dépression, précarisation, paupérisation, diasporas, spoliation, violences, inflation, insécurité, chômage…quelque soit notre statut social ou la culture pollinisatrice qui anime nos quotidiens, nous endurons un flux persistant et exponentiel de mauvaises nouvelles capable de cimenter sur un présent déjà turbulent pour des millions, un futur difficile et incertain pour tous.

Ces réalités, plus ou moins conscientisées selon les sensibilités et les environnements de chacun, sont peut être la source même d'une multitude de comportements pouvant paraître plus ou moins radicaux et farfelus…et en ce sens, il est difficile de vraiment savoir si la motivation première d'un "Survivaliste typique" germe de son propre univers interne, de sa propre machine a penser, ou si elle n'est pas simplement l'ébauche d'une réponse plus ou moins adaptée a une réalité difficilement dissimulable aujourd'hui.












Quelle que soit la source du malaise ambiant, interne, externe ou les deux, il me semble important de garder a l'esprit que même si certains Survivalistes s'obstinent a perpétuer des stratégies régressives, parfois exprimées physiquement au travers de la construction d'un bunker, mais aussi et peut être surtout psychologiquement par le retranchement social, le refus systématique du lien et de la rencontre ou encore l'enfermement politique, intellectuel, philosophique ou spirituel…l'énorme majorité des Survivalistes aujourd'hui, c'est a dire des millions d'individus, de tout horizons sociaux, culturels et économiques, de toutes philosophies, de tout âge et de tout sexe, sont simplement des gens a l'écoute de solutions et de stratégies capables d'influencer, positivement et intelligemment, nos réalités familiales, locales, régionales, nationales et globales.



Cette écoute, cette prise de conscience plus ou moins intériorisée et donc personnalisée, vient influencer la nature même de notre terreau quotidien, pour finalement privilégier la récolte de champs notionnels tels que l'autonomie, la résilience, l'entraide, la protection, la prévoyance, la cohérence, la stabilité, la responsabilité, la Liberté, la simplicité, la transmission, la solidarité, l'équilibre, la sécurité, la sérénité, le naturel, la santé, l'essentiel, l'indépendance…

Simplement, personne au monde ne va considérer notre vie ou la vie de nos proches, de nos enfants…comme nous pouvons la considérer. Et c'est sur cette intime et humble compréhension que la motivation du Survivaliste devrait se construire, et non sur les ruines anticipées d'un monde post-apocalyptique.